Dernières nouvelles !


 Après 16 mois dans ce premier pays, nous avons quitté le Canada en Octobre 2015 et avons apprécié l'Ouest Américain jusqu'en Avril 2016. Maintenant, vous pouvez suivre nos aventures du Mexique jusqu'en Colombie, en passant par l'Amérique Centrale !

 After 16 months in this first country, we left Canada in October 2015 and enjoyed United States until April 2016. Now, you can follow our adventures from Mexico to Clombia, passing by Central America !

Después de 16 meses en este primero país, salimos de Canada en Octubre 2015 y disfrutamos del Oeste de los Estados-Unidos hasta Abril 2016. 
Ahorra, pueden seguir nuestras aventuras de México hasta Colombia, pasando por América Central !  



Découvrez nos aventures ! 

Etats-Unis
Mexique

Octobre 2015, Tel un nouveau départ !


Il y a tout juste un an, nous arrivions à Whistler, bien décidés à y passer l'hiver. En Avril, après six mois vécus dans ce petit coin de Colombie Britannique, il était temps pour nous de reprendre la route. Mais c'était avec la promesse d'un retour de quelques jours durant l'été... Ce retour, nous l'avons savouré durant 3 mois, tandis que l'automne commençait à s'installer à grand pas. Au final, cette riche tranche de vie que nous avons vécue à Whistler, aura duré 9 mois sur les 16 mois que nous avons passé au Canada, depuis notre arrivée en mai 2014.

A Whistler, nous avons trouvé un bon petit nid douillet

Nous y étions bien installés à Whistler et au Canada, et vraiment bien entourés. Dire au revoir à tous ici nous a été impossible et nous sommes partis en disant "à bientôt" car nous ne pouvons pas imaginer ne pas nous recroiser un jour. Nous rejoindrons certains plus au sud, d'autres viendront nous rendre visite, peut-être, mais ce dont nous sommes sûrs, c'est que nous savons où nous pouvons revenir au Canada... Mais ce n'est pas au programme pour les prochains mois ! Malgré le pincement au cœur de partir, il nous fallait quitter ce territoire et ces personnes qui nous ont ouvert les bras depuis mai, l'année dernière. Notre visa vacances travail expirant fin octobre, il était temps de reprendre la route. Mais nous avions aussi très envie de continuer nos itinérances en direction du sud ! Et comme toujours lorsque nous reprenons la route, nous sentons au fond de nous un mélange de peur et d'excitation.

Nous sommes venus dire au revoir au sommet du Black Tusk

Nous avons fêté des anniversaires et notre départ, nous avons dit à bientôt, nous avons réglé nos papiers administratifs, nous avons fait nos dernières randonnées incontournables... Et nous avons pu nous diriger au sud de Vancouver, direction la frontière avec les États-Unis, un peu chargés de nos inquiétudes... Nous accepteront-ils ou pas ? Combien de temps vont-ils nous donner sachant que, même si nous avons déjà le visa B2, le dernier mot est celui du douanier qui nous accueille à la frontière ? Vont-ils nous poser souci avec la voiture sachant que nous venons de passer plus d'un an avec en Amérique du Nord ? Vont-ils vouloir fouiller la voiture de fond en comble ?... Notre sérénité avait été quelque peu ébranlée par des "on-dit" peu rassurants et nous étions dans le doute sans raison.

C'est en règle, après avoir dégusté notre dernier foie gras de peur qu'ils nous le confisquent, que nous nous sommes de nouveau présentés à la frontière des États-Unis, tout juste un an après avoir quitté l'Alaska. 20 minutes se sont écoulées entre notre arrivée au poste frontière et le moment où notre autorisation à passer 6 nouveaux mois sur le territoire a été agrafée sur notre passeport. Quelle simple formalité peut-on dire maintenant, rassurés ! "Que venez-vous faire ?" "Visiter votre pays..." "Où allez-vous dans un premier temps ?" "Le Mont Baker puis le Mont Rainier, le Mont St Helens et enfin le Yellowstone !" "Combien de temps comptez-vous rester ?" "Avec notre visa B2, on espère que vous nous donniez au moins 6 mois, mais si vous voulez nous donner plus..." "Quand retournez-vous en France ?" "Pas avant d'avoir rejoint l'Amérique du Sud en passant par le Mexique et l'Amérique Centrale..." "Avez-vous des produits frais, légumes, fruits... avec vous ?" "Empreintes s'il vous plait !" That it's ! Et bien sûr, "Take care, have a good trip" ! 

Et là, lorsque Alex a redémarré le moteur, nous avons eu tous les deux un grand sourire. Mais bizarrement, nous nous sommes vite rendus compte que nous étions un peu perdus ! Et oui, au Canada nous avions pris nos marques et nos habitudes ! Nous nous sommes même demandés : "Bon... On fait quoi maintenant, où allons-nous ?". Nos premières prises de marques sont peut être un peu futiles mais bien pratiques : d'abord mettre un post-it sur le tableau de bord pour convertir les miles en kilomètres...  A 55km/h sur une "nationale" américaine, ça n'irait pas du tout ! Ensuite, pour éviter la panne du couillon : rendez-vous à la pompe ! Même à la station service, nous sommes perdus et nous voilà partis dans une série de calculs pour avoir une idée de notre consommation...

Sitôt arrivés aux États-Unis, notre première halte nous offre une vue de rêve !

Le Yellowstone fermant ses routes le 2 novembre, nous ne pouvions pas non plus perdre trop de temps à prendre des marques à notre rythme. Nous nous étions donc concoctés à l'avance un petit programme à respecter sur notre route, un truc pas vraiment dans nos habitudes mais il le fallait. Ainsi, la première nuit aux États-Unis, nous l'avons passée au pied du Mont Baker, ce sommet que nous apercevions déjà depuis Vancouver. Tout comme nous avions découvert que de nombreux volcans éteints entourent Whistler, il faut savoir que dans le prolongement des Coast Mountains se trouve la Chaîne des Cascades et ses nombreux volcans.  Nombreux sont encore actifs et il ne nous a pas fallu faire beaucoup de kilomètres aux États-Unis pour les apercevoir de loin, gigantesques et intimidants. Mont Rainier n'est autre que le plus haut sommet de l’État de Washington avec ses 4392 mètres d'altitude... Et de nombreuses personnes doivent encore se rappeler l'impressionnante éruption du Mont St Helens en 1980... S'y rendre et découvrir comment l'explosion du volcan a été violente et destructrice nous a laissés sans voix. Vous trouverez ici une courte vidéo relatant ce qu'il s'est passé le 18 mai 1980... 

Le Mont Rainier n'est autre que le plus haut sommet de l’État de Washington avec ses 4392 mètres
Le Mont St Helens si calme sous les premiers rayons du soleil

Venez découvrir nos photos dans l'album "Chaîne des Cascades" !

Pour faire une pause après avoir crapahuté au pied des volcans, nous sommes allés "faire un tour en ville". C'est à Seattle, sur la côte pacifique, que nous avons retrouvé Jeff et Evelyn, un couple americano-chilien que nous avions rencontré cet hiver chez nos amis patagons, à Whistler. De se remettre en route, c'est un peu comme reprendre le cap vers l'Amérique du Sud et en particulier vers la Patagonie, très chère à Jeff et Evelyn. Tandis que nous avons quitté à Whistler une sacré bonne bande de copains, nous savons d'ores et déjà que nous retrouverons aussi de belles personnes avec qui nous partagerons de mémorables moments, de l'autre côté de l’Équateur. D'un certain côté, ça fait du bien d'y penser quand on reprend la route, que l'on quitte un endroit cher et qu'on ne sait pas bien où l'on va et ce qui nous attend. 

Seattle et le massif Mont Rainier

Mais pour le moment, nous avons mis le cap sur le Yellowstone et nous y serons dès demain ! Nous nous régalons déjà en pensant à tous ces animaux que nous allons rencontrer dans ce parc où l'activité du cœur de la terre se dévoile au grand jour ! Et la cerise sur le gâteau serait de pouvoir prendre un bain dans les sources d'eaux chaudes tandis que cette magnifique nature sauvage se couvre de neige ! 


Nous vous raconterons tout ça le mois prochain dans "Le Gaillard Galopère aux Etats-Unis" !


A très bientôt


Les Galopères